Accueil

EditorialParacha

Midrash

Histoires

Fêtes Juives

Pirkei Avoth

Midoth

Le Temple

Cours Audio

Archives

Un Rabbin Vous Répond

Horaires de Chabbath

Liste des Produits Cachers

Calculez Vos AnniversairesDaf Sur Pocket Pc ou Palm

Communauté de LilleYortseith à Lille

News de Lille770 Live

Kotel Live

Sites Favoris

Partager  

Histoire d'une Symbiose

Nous célébrerons, mercredi 8 juin, la fête de Chavouoth. Ces jours commémorent le Don de la Torah en l’an 2448, cinquante jours après la sortie d’Egypte. C’est pour cette révélation que D-ieu libéra nos ancêtres des chaînes de Pharaon. Dès cet instant, le peuple fut transformé, il était devenu le peuple de D-ieu qui devait entreprendre l’odyssée de la Guéoulah en amenant le monde vers la perfection.

J’ai coutume de dire que Chavouoth est la fête la plus malchanceuse de notre calendrier. Elle est la plus méconnue et la moins célébrée. Tandis qu’un pourcentage non négligeable de la communauté se presse pour la célébration des fêtes comme Pessa’h, Souccoth, Sim’hath-Torah, ‘Hannouca et Pourim, Chavouoth reste une fête quelque peu délaissée. Pourtant, sommes-nous conscients que sans elle, toutes les autres célébrations n’ont pas lieu d’exister ! Car, si Hachem ne s’était pas révélé sur le Mont Sinaï, nous n’aurions pas à pratiquer les Mitsvoth.

Chavouoth, c’est le point de départ de l’aventure du Judaïsme ; c’est le Alef. Est-ce un hasard si la première lettre des Dix Commandements est le Alef de Ano’hi !

De plus, ce jour est riche en événements. C’est aussi à cette date qu’ont eu lieu les disparitions du Roi David et du fondateur du ‘Hassidisme, Rabbi Israël Baal Chem Tov.

Les événements qui jalonnent notre calendrier ne sont pas le fruit du hasard. Il en est ainsi pour les commémorations de Chavouoth ; elles expriment, chacune, une étape de la dynamique qui s’amorça le jour du Don de la Torah et qui mènera au point ultime de la création : la Guéoulah.

Le Don de la Torah produisit la fusion entre les dimensions spirituelles et matérielles. Ainsi, Hachem descendit sur le Mont Sinaï et Moché entreprit, de son côté, l’ascension vers Hachem.   

Cette fusion s’inscrivit dans le temps et dans l’espace à l’époque de David, premier Roi absolu d’Israël. C’est lui qui projeta la construction du premier Beth-Hamikdach construit par son fils Chlomo. Cet édifice gardera le nom de Beth David. Depuis, Yérouchalayim est ville sainte pour l’éternité, car c’est en ce lieu que s’embrassent le Ciel et la Terre.

La symbiose, du spirituel et du matériel, sera effective – aux yeux de tout être – à la venue de Machia’h. Le Baal Chem Tov nous prépara à la Guéoulah. Il nous apprit – par les enseignements de la ‘Hassidouth – à ouvrir les yeux et à rencontrer D-ieu dans les activités les plus mondaines.

Les trois héros de Chavouoth – Moché, David et le Baal Chem Tov – ont été, chacun à leur manière, précurseur de l’Ere Messianique. Moché fut le premier libérateur du peuple Juif. David fut le premier Roi Machia’h. le Baal Chem Tov, fondateur du ‘Hassidisme, éclaira par sa lumière les ténèbres de l’exil.

Rav Eliahou DAHAN

Partager